22 avril 2008

Houston... We have a problem... Pour de vrai...

Chers petits amis, lecteurs et lectrices... On l'avait évité au premier tour... Mais grâce à la magie de la loi de Murphy* nous y avons eu le droit... et en beauté ! 

[oh ! des accents !!!! et oui... nous sommes le 22 avril 2008, il est 09h55 heure de Paris, et nous sommes rentrés... et comme vous êtes tous très gentils et très beaux parce que vous aimez lire notre aventure... nous sommes ravi de vous narrer l'ultime péripétie de notre voyage... une super croustillante... ]

* LOI DE MURPHY : en fait il y en a plusieurs que je vous invite à découvrir en annexe, en cliquant ici.

Houston... We have a problem... Pour de vrai... 

Oui... j'avais pas osé faire cette blagounette du "Houston, we have a problem" parce que nous n'en avions pas eu... à l'aller... Mais alors... au retour... nous avons eu le droit à un bel échantillon bien corsé avec beurre, cornichons et double dose de mayonnaise...

Soyons scientifique, concis et précis !
nous avons choisi de vous présenter les événements selon un ordre chronologique et positionné dans l'espace temps...
Espace parce que les lieux géographiques sont différents...
Temps... parce que l'heure des événements n'est pas la même selon que l'on soit au point de départ que nous nommerons "D" et le point de l'arrivée que nous nommerons "Dieu soit loué..." pour les croyants et "Ah ben quand même" pour les athées...

avion_01Dimanche 19 avril 2008 :: San-Jose, Costa Rica, Aéroport Int SJO porte 5 :: 11h45...
Notre avion un 737, est arrivé un peu en retard et tous les passagers de son précédent vol en sont descendus. L'équipe de nettoyage s'active pour rendre l'avion propre et prêt à reprendre ses nouveaux passagers, nous.

Dimanche 19 avril 2008 :: San-Jose, Costa Rica, Aéroport Int SJO porte 5 :: 12h10...
Le décompte total des passagers prêts à être embarqué par la compagnie s'avère erroné : plus de personnes que de places... TOP !!! première alerte de la Loi de Murphy... Surbooking...
Annonce de la compagnie... "Mesdames et Messieurs... blablabla... nous demandons 10 volontaires qui accepterons de décaler leur départ de quelques heures moyennant le rondelette somme de 350$ !!!"

Anne Sophie travaillant le 20 avril, pas question de décaler...
surtout que nous n'avons qu'1h10 pour débarquer a Houston, passer l'immigration, passer les portiques de contrôles d'entrée dans le territoire US, nous enregistrer pour le vol pour Paris, repasser les contrôles pré-vols et enfin nous présenter à la porte d'embarquement...
Nous ne nous portons SURTOUT pas volontaire pour le vol de 14h55 le vol CO1447...

Dimanche 19 avril 2008 :: San-Jose, Costa Rica, Aéroport Int SJO porte 5 :: 12h30...
Tout se passe bien... nos passeports sont vérifiés... "Gracias... Mucho Gusto..." et hop nous entrons dans l'étroite cabine du 737 qui doit nous emmener à IAH... l'Aéroport International de Houston, qui se nomme "Georges Bush Intercontinental Airport" !!!! Qui que quoi dont ou ???? le Président US est mort ??? Non... Contrairement à nous autres qui nommons les hauts lieux et monuments français du nom d'une personnalité morte... bibliothèque François Mitterand, Centre Culturel Georges Pompidou, Aéroport et Porte avion Charles de Gaulle... etc...etc... les Américains ont nommé l'aéroport de Houston du nom d'un président vivant...

Dimanche 19 avril 2008 :: San-Jose, Costa Rica, Aéroport Int SJO porte 5 :: 12h40...
5 minutes avant le décollage... Nous posons délicatement notre popotin aux places assignées et nous nous préparons à décoller... enfin quand la porte sera fermée... bientôt... d'ailleurs ils ne vont pas tarder à la f... ah non... un responsable de l'embarquement entre... et remonte dans la carlingue la file des sièges aux 2/3. "Mr xxx ??? ". La loi de Murphy aurait pu me choisir, mais non.
C'est un sympathique citoyen américain et son épouse qui sont priés de se représenter à la porte d'embarquement... Sgreugneugneu... pas content le monsieur... 
Attente... Porte toujours ouverte...

Dimanche 19 avril 2008 :: San-Jose, Costa Rica, Aéroport Int SJO porte 5 :: 13h02...
Le monsieur et sa dame remonte dans l'avion... Tout est ok... ils se sanglent sur leur siege et enfin le lourde porte se ferme... Nous allons quitter SJO...
le temps de rouler vers la piste, de se présenter vent de face... et tiens... nous nous présentons vent arrière ???
Les avions des autres compagnies décollent vent de face et nous vent arrière... bon soit... cela est possible et rajoute seulement de la distance de roulage sur la piste avant de tirer sur le manche et de s'envoler...
Notre avion s'arrête juste avant l'entrée sur la piste et attend... nous aussi nous attendons... longuement...

Dimanche 19 avril 2008 :: San-Jose, Costa Rica, Aéroport Int SJO, piste :: 13h30...
Nous avons déjà près d'une heure de retard... Pas bon pour la correspondance... Pas bon du tout... Mais sait on jamais... un retard à Houston de l'avion pour Paris nous permettrais de remonter le temps perdu et d'embarquer quand même. L'espoir fait vivre... Pauvre sot que je suis...

Dimanche 19 avril 2008 :: San-Jose, Costa Rica, Aéroport Int SJO, piste :: 13h50...
L'attente en bout de piste est longue et devant un certain agacement des passagers, le commandant de bord fait un appel... "Ladies and gentlemen, this is your captain speaking... bla bla bla... nous sommes vent arrière qui est trop fort, sommes trop lourd car trop chargé... au dela du ratio longueur de piste, poids, sens et vitesse du vent... donc on ne décollera pas... Nous envisageons de rentrer au terminal pour débarquer des passagers... "
Je comprends soudainement pourquoi les masses d'armes, fléaux et autres outils de la grande période de l'inquisition sont interdits a bord de l'avion... sinon j'aurais volontiers aimé avoir une sympathique discussion avec notre sympathique commandant de bord...
Malgré cette affligeante information, affligeante pour notre pauvre moral, l'avion ne bouge pas...

Dimanche 19 avril 2008 :: San-Jose, Costa Rica, Aéroport Int SJO, piste :: 14h04...
Nous n'avons toujours pas bougé...
"ding dong" le petit carillion sonne a nouveau.
"Ladies and gentlemen, this is your captain speaking..."
Mais annonciateur d'une Bonne nouvelle... Les vents sont retombés, nous permettant enfin, malgré notre surpoids de décoller... " un "Aaaaaahhhh !!!!" général s'élève... trop tôt...
Le commandant de bord n'en avait pas fini de sa liturgie : décoller oui... mais nous devons retourner au Tarmac pour refaire un complément de kérosène vu ce que l'on a utilisé a attendre moteurs tournants et chauds en bout de piste...

Dimanche 19 avril 2008 :: San-Jose, Costa Rica, Aéroport Int SJO, piste :: 14h05...
Snif... notre avion effectue son petit demi tour et s'en va doucement en remontant le taxiway vers... l'autre bout de l'aéroport... tout au bout de là ou nous sommes...

Dimanche 19 avril 2008 :: San-Jose, Costa Rica, Aéroport Int SJO, piste :: 14h12...
L'avion s'immobilise sur une zone de fret et nous avons le droit de nous lever, d'aller faire pipi, mais pas de taper sur les membres de l'équipage, même pas sur les vieilles hôtesses et sur le steward psychopathe qui nous a fait monter a bord. J'ai pas le droit, mais je vais quand même faire pipi dans les toilettes… des 1eres classes...

avion_02Dimanche 19 avril 2008 :: San-Jose, Costa Rica, Aéroport Int SJO piste:: 14h39...
Vent arrière, après avoir refait le plein, refermé la porte, sanglé tout le monde, et roulé jusqu'en bout de piste, de l'auuuuuuuutre coté de l'aéroport, nous décollons enfin...
la correspondance est selon toute vraisemblance foutue et nous ne savons pas à quel sauce nous allons être mangé arrivé a Houston... Si nous y arrivons...
Ah... au fait... l'avion des volontaires à 350$ décollera une vingtaine de minutes après nous...

Dimanche 19 avril 2008 :: Dans le ciel quelque part au dessus du Costa Rica :: 15h20...
Le personnel viens tout juste de passer dans l'allée pour distribuer les boissons SANS la petite coupe de champagne que nous étions en droit d'attendre sur le compte du commandant de bord... et le snack (tortillas au poulet - salade de fruit - petit pain), qu'une certaine agitation se fait sentir à l'arrière de l'appareil...

Dimanche 19 avril 2008 :: Dans le ciel quelque part au dessus du Costa Rica :: 15h25...
Le personnel est agité et "ding dong"... "Ladies and gentlemen, this is your captain speaking..."
"Y aurait il par hasard un médecin a bord ???"...
Réaction 1 : je sue à grosses gouttes et regarde ma barquette repas vide... y'avait poulet ou boeuf... j'ai pris poulet... et celui qui est malade derrière... il a pris quoi ???? angoisse...
Réaction 2 : je scrute autour de moi... Ou sont les cameras ???... En l'espace de 3 semaines, Anne-So et moi serions nous devenu des célébrités en France, grâce à notre blog ???
Notre ascension fulgurante au firmament de la célébrité ne pousse t elle pas Marcel Belliveau a filmer nos réactions à notre insu afin de diffuser cela Samedi soir sur TF1 dans "surprise, surprise..." ?????
Ce ne sera, ni l'un, ni l'autre... bien que j'aurais bien aimé la seconde solution...

Dimanche 19 avril 2008 :: Dans le ciel quelque part au dessus du Costa Rica :: 15h26...
Chance !!! ce n’est pas un mais deux médecins… Ils se concertent devant le japonais malade, tirent à pile ou face… ou que sais-je… tant et si bien que le perdant va s’asseoir et que le gagnant établit son diagnostique et administre les soins au malade dans la cuisine arrière de l’appareil.
Je redoute le moment ou le commandant de bord nous annoncera par un charmant « Ladies and Gentlemen… » que l’état du malade nous oblige à nous dérouter, ou a revenir a San Jose ou…etc. etc. S’en suit un ballet de japonais qui vont de leur siège au chevet du malade pour servir d’interprète ou pour assister leur parent…
Chance : nous ne sommes pas dérouté !!! Mais sans la cuisine arrière, point de trolley pour nous servir les boissons. L’équipe des hotesses et des stewards passera le reste du vol a faire des allers et retour avec des petits plateaux pour prendre nos commandes et nous servir nos jus d’orange, coca et autres boissons…

Dimanche 19 avril 2008 :: Houston, USA, Aéroport Int IAH, taxiway :: 19h12 heure locale...
Nous venons de nous poser et notre correspondance pour Paris à déjà du décoller… depuis 20 minutes. L’avion roule vers le terminal E et ding dong… petit message de notre commandant de bord… « Ladies and Gentlemen… ». Alors nous sommes bien arrivés, mais nous devons rester assis une fois l’avion arrêté car l’équipe médicale doit pouvoir se rendre au chevet du malade a l’autre bout de l’avion… Grrrrrrrr… énervement contenu des passagers, mais nous ne le montrons pas trop. Des proches sont assis tout autour de nous.

Dimanche 19 avril 2008 :: Houston, USA, Aéroport Int IAH, taxiway :: 19h14 heure locale...
La passerelle mise en place, la porte s’ouvre enfin et le responsable piste prend le téléphone de bord pour nous annoncer que nous devons rester assis pendant tout le temps de l’évacuation du malade. Merci monsieur, on nous l’avait dit…

Dimanche 19 avril 2008 :: Houston, USA, Aéroport Int IAH, taxiway :: 19h17 heure locale...
Apres avoir été au chevet du malade, on fait appeler le médecin qui a prodigué les soins. Bla bla bla…  Bref… nous sommes posés depuis 15 bonnes minutes et le cocktail magique : fatigue + rage de louper son vol + énervement + manque d’informations = mauvaise, grosse mauvaise humeur…

Dimanche 19 avril 2008 :: Houston, USA, Aéroport Int IAH, taxiway :: 19h28 heure locale...
Le malade, debout, est alors escorté par le médecin, le responsable de piste, et un agent fédéral de l’émigration et sort de l’avion… FIN…

non… Murphy est toujours avec nous…
il lui restait une dernière carte dans sa manche… sacré Murphy…

Dimanche 19 avril 2008 :: Houston, USA, Aéroport Int IAH, taxiway :: 19h29 heure locale...
Le malade a quitté le bord et nous nous apprêtons a faire de même… et ding dong… le carillon maudit : « Ladies and Gentlemen… bla bla speaking…»… La procédure d’évacuation d’un malade n’est pas finie !!!! Nous devons sagement rester assis à nos places pour que le médecin de l’aéroport établisse si la maladie est contagieuse !!!!
ARRRrrrgggghhhhh !!!!! pitié !!! pas ça !!!!! nous éclatons de rire ce qui nous aide à contenir cette colère noire et haineuse qui voudrait que l’on déclenche immédiatement une guerre mondiale contre le japon… contre les commandants de bords… contre… contre les équipes au sol qui savent vous faire partir VOTRE avion en retard et faire décoller tous les autres a l’heure… (de plus en plus rare…)

Dimanche 19 avril 2008 :: Houston, USA, Aéroport Int IAH, taxiway :: 19h21 heure locale...
Petit détail crousillant... [Ce blog est une merveille... vous y trouverez tout plein de petits trucs "crousillants"... PassKe j'aime bien quand ça croustille...].
Anne-So est comme Amélie Poulain... y'a des trucs qu'elle aime pas... Comme le beurre de cacahuette, Admettre qu'elle a tort quand j'ai raison... (Aiiie !!!!... arrete de taper si fort...) Et y'a des trucs qu'elle aime... Comme être assise à coté d'un hublot dans l'avion...

Comme on peut choisir ses places sur Internet j'avais trouvé deux places cotes à cotes en rangée 16...

Dimanche 19 avril 2008 :: Houston, USA, Aéroport Int IAH, porte E21 :: 19h35 heure locale...
Ding dong… ultime carillon… « Ladies and Gentlemen »… Pas de contagion… nous pouvons enfin quitter notre avion… mais CE N’EST PAS FINI !!!... Arrrgggh Murphy….

Nous nous engageons dans l’étroit boyau qui relie l’avion au terminal et sommes accompagnés de nos voisins de cabines et d’une japonaise d’un certain age, assise une rangée derrière nous et qui selon toute vraisemblance est de la famille du malade…

Intérieurement je compatie au chagrin de cette dame qui doit être inquiète pour son proche, et je ne montre aucune haine à cette charmante vieille dame. Tout en marchant nos voisins américains engagent la conversation avec la dame pour lui témoigner leur soutien comme tout bon américain sait le faire… « Oooh we are so sorry… » …
Mais la réponse de la vieille dame est sans appel…
« Lui pas mari… pas fils… lui être ami car nous être amis partis faire tour operator… et lui avoir eu… crise de stress parce que avion en retard et nous rater notre prochain avion… gros stress pour lui… »
De mon meilleur anglais je lui fait comprendre que nous comprenons que rater le vol pour Tokyo ou pour Kyoto puisse être stressant car nous aussi nous ratons notre correspondance…
« Nous pas aller Tokyo… nous aller Las Vegas… nous habiter là-bas…»
Je vois rouge… ma bonne vieille moutarde de Dijon me monte au nez !!!
« Il y a encore 2 vols ce soir pour aller à LAS VEGAS !!! 20h45 et 22h45 !!! Alors que nous nous allons à PARIS et qu’il n’y a plus de vol !!! ».
Nous prenons délicatement et hypocritement congé de la Japonaise et les yeux exhorbités, filet de bave haineuse en coin, je comprends mieux pourquoi en 1945 on leur a foutu deux bombes atomiques sur la tête et… et que si je pouvais je prendrais moi-même les commandes du premier B-29 disponible pour réitérer la même chose sur SA maison de Las Vegas… [là, j’exagère quand même un peu… je ne voudrais pas m’attirer les foudres des japonais qui pourrait lire ce blog… Ils auront compris que je narre tout cela avec un gros sourire intérieur, et que je ne souhaite de mal a personne… Mais je garde quand même cette idée de B-29 sur SA maison à ELLE dans ma tête… ]…

Mais nous sommes vivants... Sur une terre habitée...Dans une langue que je connais... J'aurais pas trop de mal a négocier l'achat d'un B-29...

Jihem, le Mr Bean du ciel...

exitLa rangée 16 c'est celle ou y'a une poignée comme dans les voitures, au dessus de la porte. Sauf qu'il faut pas faire comme dans les voitures... S'y tenir. Alors je vous rassure, Anne Sophie n'est pas blonde... Elle avait compris que la poignée rouge c'est "PATOUCHE"... N'empeche qu'a la fin... Anne-Sophie, ben elle avait une furieuse envie de tirer la poignée et de sortir par là !!!!

Posté par lampitelone à 11:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Houston... We have a problem... Pour de vrai...

    Vous en avez chier mais moi je rie bien quand meme...

    (Laeroport est nomme d'epres Bush Pere... on est bien d'accord, Georges et non George w...)

    Bon je me jette sur la suite...

    Toh

    Posté par Mandytoh, 24 avril 2008 à 00:15 | | Répondre
Nouveau commentaire